top of page
Rechercher

Comment ne pas abandonner en entrepreneuriat même quand tout semble difficile ? Mes 4 conseils


Comment ne pas abandonner en entrepreneuriat ? Comment tenir bon dans son entreprise lorsque les choses semblent difficiles, lentes, lourdes ? Je te dévoile les pistes qui peuvent te relancer dans ton entreprise et t’aider à passer ce creux de la vague, sans t’épuiser. Allons-y !


Un business en constante progression ?


Si tu te demandes comment ne pas abandonner en entrepreneuriat, c’est certainement parce que tu es actuellement dans le creux de la vague. Tu le sais bien, en business comme dans la vie en général, il y a des hauts et des bas.

Et quand tu es au fond du seau, dans la difficulté, au creux de la vague, tu peux avoir envie d’abandonner. (Je sais très bien de quoi il s’agit, je suis aussi passée par là, crois-moi ! Héhéhé) 🛟

Peut-être que tu as tu as l’impression que personne n’achète, que tes offres ne sont pas bonnes, que tes produits sont insipides… Que tu as le sentiment de ne pas faire la différence, être “petite” par rapport à d’autres entrepreneurs déjà installés ?

Right…

As-tu déjà envisagé que ton business n’a pas le DEVOIR d’être en progression constante et phénoménale ? Je le sais bien, en tant qu 'entrepreneure tu as la pression du résultat, du chiffre, des clients à trouver pour assurer les prochains mois. D’accord, mais est-ce une raison pour aller chercher tout le temps la progression ?

Peut-être que ton envie d’abandonner en business provient de ta vision de la réussite et du succès en entreprise… Je t’invite à te questionner à ce sujet, pour clarifier faire descendre la pression sur une vision idéalisée de ton business.

Maintenant, passons à mes 4 astuces pour persévérer en entrepreneuriat.


Comment ne pas abandonner en entrepreneuriat ? 4 leviers à explorer

1 - Observer tes croyances

Je t’invite à observer ce que tu penses vrai, quelles sont tes vérités à propos de l’entrepreneuriat mais aussi à propos de toi.

Je m’explique.

Tu peux t’interroger sur ce qu’est, pour toi, la réussite entrepreneuriale ? C’est quoi un business qui fonctionne au juste ? Et en le ramenant au tien, ce serait quoi la réussite pour ton business ?

Ensuite, tu peux regarder en toi (ohhhh je sais que ça peut piquer, je suis passée par là aussi) et te questionner. Au fond de toi, te sens-tu capable de gérer, piloter, développer ton entreprise ? Te sens-tu légitime et valable en tant qu 'entrepreneure ? Que penses-tu de toi aujourd’hui ?

De plus, je voudrais te parler d’un mythe répandu avec l'entrepreneuriat. Celui qui affirme qu’en business, la réussite est rapide (ou sinon, c’est que tu es “nulle” ou que ce n’est pas une “vraie réussite”). Euhhhh c’est faux ! ✖️

Il n’existe pas une seule vérité ou un seul modèle pour le développement de ton entreprise. C’est à ton rythme, en fonction des difficultés que tu rencontres, de ta personnalité, de ce que tu as à comprendre aussi. Pour certaines personnes, on peut avoir l’impression que ça va très vite, qu’en 3 mois elles gagnent 5000€/mois. Mais ce que tu ne vois pas, c’est que c’est le 4e business qu’elle lance. Et qu’elle a fermé 3 entreprises avant.

C’est ok si ça prend plus de temps que ce que tu imagines. Parce que tu as besoin de ce temps d’intégration, et ton entreprise aussi. Alors arrête de te mettre la pression avec ça, et concentre-toi sur toi, tes désirs, tes envies pour toi et ton entreprise.




2 - Savoir ce que tu veux pour toi et ton entreprise

Parce que si tu penses à “abandonner”, cela sous-entend que tu envisages d’arrêter ton activité entrepreneuriale telle qu’elle existe aujourd’hui, n’est-ce pas ?

Et si tu allais voir un peu plus loin, pour identifier ce qui ne va pas à l’heure actuelle ? Quels sont les écarts entre ce que tu voudrais vivre à travers ton entreprise, et la réalité ?

Qu’est-ce qui te rend triste ou déçue ? Sur quoi te bases-tu ?

Tu peux aller encore plus loin en clarifiant de nouveau ce qui importe pour toi à la fois dans ta vie familiale et professionnelle. Parfois, on ne se rend plus compte que ce que l’on a nous convient bien. Et que l’on cherche plus, alors que ce ne sont même pas nos vrais désirs, mais des envies empruntées ailleurs. ❤️

Tu vois quand j’ai lancé ma formation pour se former au Design Humain, je voulais vraiment développer ça uniquement, et créer une grande communauté d’élèves.

Ce que moi je qualifie de grande communauté bien sûr…Je voyais les autres entrepreneures avoir des programmes avec + de 2000 personnes.

Mais heureusement qu’il n’y a pas 2000 personnes dans ma formation, car j’ai réalisé qu’au final c’était ce que les autres voulaient faire de la masse..

J’ai compris que je préférais le côté intimiste, la connexion et surtout de bien trier les gens qui rentrent dans mon programme…

Je préfère avoir une qualité de relation avec mes élèves (plutôt que d’avoir 1000 inconnus dans mon programme.” ***)

3 - Repenser tes actions commerciales et marketing

D’un point de vue pratique, dès lors que tu t’es questionnée sur tes envies avec ton entreprise, sur toi-même… Passons au pratico-pratique et au concret : les actions commerciales et marketing que tu peux mener.

Comment procéder pour attirer des clients à toi, aimer ton travail et tes journées ? Sans t’épuiser ou évoluer à contre-courant de ce qui est bon pour toi ? (nous y revenons au prochain paragraphe).

Tout d’abord, commençons par un état des lieux : aujourd’hui, comment communiques-tu, comment trouves-tu tes clients, comment cela se passe quand tu délivres tes produits ou services ?

Peux-tu déjà observer quelles actions ont porté leurs fruits précédemment ? Tu peux identifier les facteurs qui te permettent de vendre, qui ont de l’impact :

  • Était-ce particulièrement via le bouche à oreille ?

  • Par tes réseaux sociaux ?

  • Par ton site internet ?

  • À la suite d' une newsletter ? Des lives ? Des collaborations ? Un atelier en présentiel ? La presse ?...

Puis, reconnecte aux émotions que tu avais lorsque tes ventes précédentes ont eu lieu ? Dans quelle énergie communiquais-tu ?

Et fais en sorte de le reproduire. Si tu estimes que tu ne vends pas assez (et que c’est ça qui te donne envie parfois d’abandonner, on est d’accord !), alors regarde l’attitude que tu as quand tu communiques, et ose autre chose. Change ton approche, et observe si cela provoque des résultats différents, jusqu’à trouver LA bonne recette pour toi.


4 - Te connaître davantage pour développer ton business

Te sens-tu sujette à la comparaison ? Je te pose cette question car pour ma part, depuis toute petite, oui ! C’est vraiment un sujet qui a été très très très présent chez moi, et je sais que ça joue aussi un rôle dans l’engagement que l’on met dans son business.

Quand tu te compares à d’autres entrepreneures (que tu vois dans ta perception comme “plus” ou “mieux” que toi) ça peut impacter ton business et te donner envie de baisser les bras. Si tu te demandes comment ne pas abandonner en entrepreneuriat, regarde en toi et observe si tu es sujette à la comparaison ?

J’en parle plus en détail dans mon épisode “comment en finir avec la comparaison” de mon podcast “Impact au féminin”, je t’invite à l’écouter pour trouver des solutions pour te sortir de cette comparaison qui te freine. Je vais tout de même te donner quelques pistes ici, pour que tu puisses avoir des actions concrètes dès maintenant.

Dis-moi si ça te parle, mais je suppose que si tu te compares en business, ça a commencé comme ça. Au début, tu étais en joie de servir tes clients, de les aider et de les accompagner. Et puis, de fil en aiguille sur les réseaux, tu as découvert que d’autres personnes font le même métier que toi. Et là… Baaaaam ! La comparaison commence : “elle a plus de like que moi, plus de followers que moi, ses posts sont plus inspirants, on dirait que tout le monde achète chez elle (et que personne ne viendra chez moi)”. 💔

Ok. C’est exactement là où ton mental te joue des tours. Je te propose d’enfin changer ça ! Comment ? En te posant cette question : qu’est-ce que je veux réellement ?

Pourquoi cette question toute bête à priori ? Parce que quand tu te compares, c’est que tu n’es pas focalisée sur ce que tu veux réellement. Repars de ce que tu veux, qui tu veux aider, et tu te rendras compte que l’autre entrepreneure que tu envies n’as pas les mêmes clients de coeur que toi ! L’intelligence émotionnelle, c’est identifier si la personne en face de toi est un match énergétique.

Quand tu comprends cela, que chacun a ses clients de coeur et un match énergétique juste, alors tu sens que tu n’as pas besoin de forcer. Et que tu n’as plus de raison de te comparer.





Utiliser les cycles pour se connaître et développer son business

Voilà, tu sais désormais ce que je pourrais te conseiller si tu me demandes comment ne pas abandonner en entrepreneuriat. Tu sais, tu le vois bien je le sais, tout est cyclique dans la vie.

Le business ne déroge pas à la règle… Il existe des phases de questionnement, des moments pour planter les graines, des moments pour récolter. Je m’appuie beaucoup sur les cycles lunaires (clique ici pour recevoir ton calendrier des cycles offert), la spiritualité, la Nature, le Human Design pour toutes les sphères de ma vie. 🌒 🌖 🌒 🌖

C’est ce qui m’aide au quotidien (y compris pour mon accouchement, oui !). Je te propose de t’en servir également pour mieux vivre ton quotidien, tes émotions, tes challenges et ton entreprise. Pour commencer, tu peux découvrir mes conseils à propos des sabbats par exemple, ou cliquer ici pour découvrir le programme Les Rites de Vénus.

Avec amour, Elisa ✨

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page